Erasme. Wechel.Trois premières éditions parisiennes. Rares.

Wechel. Marque d'éditeurWechel. Marque d'imprimeur.[Erasme]. Recueil factice. ● Didier Erasme. Problema et Epicureus Des[iderii] Erasmi Roterodami recèns adiecta colloquijs ab autore, mirè festivi Dialogi. Paris, Christian Wechel, 1533. In-8° de 30 pp. Marque d’imprimeur au titre et à la fin, lettres ornées.  Friderich Nausea. F. Nauseæ Blancicampiani sacræ theologiæ & L. L. Imp. doctoris, in magnum illum laudatæ felicisque memoriæ Erasmum roterod. nuper vita functum,  Monodia. Ejusdem vita & mors ex Beati Rhenani Epistola ad Archiepiscopum Coloniensem. Ejusdem lucubrationum omnium catalogus. Paris, Christian Wechel, 1537. In-8° de [28] ff. Marque d’imprimeur au titre et à la fin, lettres ornées. ● Didier Erasme. Erasmus Roterodamus de lucubrationum suarum proventu & aliorum in se benignitate. Tumulorum et epitaphiorum libellus, in quo mors D. Erasmi Roterodami à studiosis defletur. Paris, Christian Wechel, 1537. In-8° de [40] pp., marque d’imprimeur au titre et au verso du dernier feuillet. Reliure moderne à la Bradel en plein vélin ivoire muet, tranches anciennement marbrées de bleu.

Erasme. Epicureus. Wechel, 1533

Remarquable recueil constitué à l’époque des rares premières éditions parisiennes d’Erasme publiées dans les dernières années de sa vie par l’imprimeur et libraire humaniste Chrétien Wechel, accompagnées de l’une des premières biographies d’Erasme par l’un de ses disciples, Friedrich Nausea.

 

Erasme. Epicureus. Wechel. 1533.

Problema et Epicureus. Première édition parisienne de ces deux derniers Colloques, parue du vivant d’Erasme, suivant l’édition de Bâle,  chez Froben, en mars de la même année. Dans l’Epicureus, l’auteur cite les sectes philosophiques dont les opinions lui semblent s’écarter le moins de la vérité : les stoïciens, les aristotéliciens, et les épicuriens, bien que ces derniers soient condamnés. Il définit alors un épicurisme chrétien et réhabilite ainsi Epicure dans le sillage de Lorenzo Valla.

Renouard, Inventaire chronologique des éditions parisiennes du XVIe siècle, IV, 679. Voir Brenda Dunn-Lardeau, Erasme, pédagogue du bonheur, dans les Colloques, Université du Québec Montréal,  pp. 106-107.

Nausea. Biographie d'Erasme. Wechel. 1537.

 

F. Nausea. Première édition parisienne de l’une des toutes premières biographies d’Erasme, publiée quelques mois après l’originale de Cologne et la mort d’Erasme, par l’humaniste allemand Friedrich Grau dit Nausea (1495-1552). Evêque de Vienne, proche d’Erasme dont il fut le correspondant et le soutien indéfectible, Nausea livre une précieuse vie de son ami, accompagnée d’un catalogue de ses œuvres. Dédiée à l’archiduc Ferdinand d’Autriche, cette brochure permet de prendre la mesure de l’influence des érasmiens à la cour de Vienne (cf. Bietenholz & Deutscher, Contemporaries of Erasmus, III, p. 7 et 8). José Maria Fonseca de Evora, considérant cette pièce comme « étant extrêmement rare et peu connue», en fait un long commentaire.

José Maria Fonseca de Evora, Remarques critiques sur le dictionnaire de Bayle. 1752, I, 326 ; Renouard-Moreau, V, 597 ; USTC 182203.

Rogné court, affectant les marginalia, une petite tache d’encre sans gravité.Erasme. De lucubrationum. Wechel, 1537.

 

Première édition parisienne du Catalogus lucubrationum, extraits de la lettre d’Erasme à Johan Botzheim du 30 Janvier 1524 accompagnés d’une sélection d’épitaphes.

Adams, I, 692 ; Renouard-Moreau, V, n°495 ; Van der Haeghen, I, 119. Seulement 3 exemplaires recensés par World Cat.

Petite tache au titre.

 

3  exemplaires dans un état de conservation remarquable.  De la plus grande rareté.

 

                                                                         8 000 €