Fanions de l’Escadre de la Méditerranée. 1936 ● 1938. Album de présent offert au vice-amiral Abrial, héros controversé de la Marine française

 

[Jean Marie Charles Abrial (1879-1962), amiral français, héros de Dunkerque puis ministre de la Marine du régime de Vichy de novembre 1942 à mars 1943]. Album des Fanions de l’Escadre  de la Méditerranée. 1936 1938. Sans lieu ni nom, [1938]. Album oblong (25,5 x 32,5 cm) de 53 feuillets bleu ciel non chiffrés, manuscrits à l’encre de chine, illustré à la plume et à la gouache, 2 photos et une reproduction de photo. Pleine basane bleue marine, dos lisse muet, titre « Escadre de la Méditerranée [4 étoiles] 1936-1938 » doré au centre du plat supérieur dans un double encadrement à froid, large filet à froid en marge intérieure du plat supérieur, étui en velours bleu roi. (Reliure et étui de l’époque).                                                                                

Exceptionnel album de présent offert au vice-amiral Abrial lors de son départ pour Toulon où il est nommé préfet maritime. 

Diplômé de l’École navale en 1896 Jean Marie Charles Abrial est successivement lieutenant de vaisseau sur le cuirassé Jean-Bart en 1914 à l’aube de la Première Guerre mondiale, puis en 1920 capitaine de frégate et Capitaine de vaisseau en 1925. Il est affecté à la direction générale de la guerre sous-marine au ministère de la Guerre en 1917. Il fait le tour du monde comme commandant du croiseur de 10 000 tonnes Tourville, avant de devenir en 1936 vice-amiral de l’escadre de Méditerranée. Il est ensuite nommé en 1939 préfet maritime à Toulon. Il prend en 1939 le commandement du théâtre des opérations du Nord après avoir été nommé à la déclaration de guerre amiral « Nord ». Son nom reste encore aujourd’hui attaché à la défense de Dunkerque, où l’action des troupes qu’il commande permet le départ vers l’Angleterre d’importants contingents anglais et français, plus de 300 000 hommes.  

L’amiral Abrial, refusant d’abandonner ses hommes, est fait prisonnier le 4 juin 1940. Il est cependant libéré grâce à l’amiral Darlan. Après le traumatisme de Mers el-Kébir, il est nommé par le maréchal Pétain gouverneur général de l’Algérie (succédant à Georges Lebeau en place depuis 1935, qui est limogé), poste qu’il occupe du 20 juillet 1940 au 16 juillet 1941. Le général Weygand lui succède. Abrial remplace alors l’amiral Auphan comme secrétaire d’État à la Marine. Le maréchal Pétain le nomme ensuite ministre de la Marine, portefeuille qu’il détient du 29 novembre 1942 au 25 mars 1943, la veille de son départ du gouvernement.

Il est arrêté à la Libération et condamné le 14 août 1946, par la Haute Cour de justice à dix ans de travaux forcés, dégradation nationale à vie pour sa collaboration avec le régime de Vichy. Sa peine est commuée en cinq ans de prison.

Le 2 décembre 1947, il est mis en liberté conditionnelle. Il est ensuite réhabilité et a droit à sa mort aux honneurs militaires volontairement limités.  

L’album se compose ainsi, seuls les rectos des feuillets étant utilisés, sauf exception signalée :

Premier et dernier feuillets vierges, une photographie argentique contre-collée de l’amiral au sein de son Etat-Major posant sur le pont d’un navire (16,7 x 23 cm), avec dédicace, feuillet de titre avec au verso la reproduction d’une photo de l’amiral en grande tenue, feuillet portant Escadre de la Méditerranée. Vice Amiral ABRIAL. Commandant en Chef avec le drapeau de l’escadre peint et au verso une photographie d’Abrial lors d’une prise d’armes (9,5 x 13,7 cm), 48 feuillets peints et légendés, dont 48 fanions sur 43 feuillets : croiseur Algérie commandé par Mr De Blic, Capitaine de Vaisseau ;  croiseur Dupleix, commandé par Mr Collinet, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Foch, commandé par Mr Aubin, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Colbert, commandé par Mr Gouton, Capitaine de Vaisseau ; 2ème division de croiseurs commandée par Monsieur le Contre-Amiral Muselier à bord du Duquesne ; croiseur Duquesne, commandé par Mr Husson, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Suffren, commandé par Mr Rouyer, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Tourville, commandé par M. Berenger, Capitaine de Vaisseau ; 3ème division de croiseurs, commandée par Monsieur le Contre-Amiral Decoux à bord du [sic] la Marseillaise ; croiseur Marseillaise, commandé par Mr Jarry, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Jean de Vienne, commandé par Mr Guerin, Capitaine de Vaisseau ; croiseur La Galissonnière, commandé par Mr Fouace, Capitaine de Vaisseau ; 3ème escadre légère commandée par Monsieur le Contre-Amiral Richard à bord du Tartu ; contre torpilleur Tartu, commandé par Mr Hamel, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Guépard, commandé par Mr Longaud, Capitaine de Vaisseau ; contre torpilleur Valmy, commandé par Mr Seyeux, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Verdun, commandé par Mr Annibert, Capitaine de Frégate ;  contre torpilleur Vauquelin commandé par Mr Robinet de Plas, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Le Chevalier Paul, commandé par Mr Vidil, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Gerfaut, commandé par Mr Delaye, Capitaine de Vaisseau ; contre torpilleur Vautour, commandé par Mr Le Meroy, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Albatros, commandé par Mr Delachenal, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Maillé-Brézé, commandé par Mr Blehaut, Capitaine de Vaisseau ; contre torpilleur Cassard, commandé par Mr Fitte, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Kersaint, commandé par Mr de la Rozière, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Vauban, commandé par Mr Malgouzou, Capitaine de Frégate ;  contre torpilleur Aigle, commandé par Mr Orlandini, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Epervier, commandé par Mr Rolland, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Milan, commandé par Mr Favier, Capitaine de Frégate ; 1ère flotille [sic] de sous-marin [sic] commandée par Monsieur le Contre-Amiral Walser à bord du Lion ;  contre torpilleur Lion, commandé par Mr Diry, Capitaine de Frégate ; Transport d’aviation Commandant Teste, commandé par Mr Jardel, Capitaine de Vaisseau ; division d’instruction commandée par Monsieur le Contre-Amiral De Peytes de Montcabrier à bord du Paris ; cuirassé Paris, commandé par Mr Bribelin, Capitaine de Vaisseau ; cuirassé Courbet, commandé par Mr Mathieu, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Duguay-Trouin, commandé par Mr Nouvelle de la Flèche, Capitaine de Vaisseau ; croiseur Pluton, commandé par Mr Dornon, Capitaine de Vaisseau ; contre torpilleur Tigre, commandé par Mr Barois, Capitaine de Vaisseau ; contre torpilleur Panthère, commandé par Mr Deglo de Besses, Capitaine de Frégate ; contre torpilleur Lynx, commandé par Mr Lacaille Desse, Capitaine de Frégate ; chasseur 1, commandé par Mr Hantz, Lieutenant de Vaisseau ; chasseur 3, commandé par Mr Laporte, Lieutenant de Vaisseau ; groupe Océan Rhin, commandé par Mr Avice, Capitaine de Vaisseau ; Ecole de TSF ; Ecole des Electriciens ; Ecole de Timonerie, commandée par Mr Mathieu, Capitaine de Vaisseau ; Ecole des mécaniciens et chauffeurs, commandé par Mr Mouly, Ingénieur Mécanicien en Chef, apprentis mécaniciens, 1ère, 2ème, 3ème et 4ème compagnies ; Ecole des mécaniciens et chauffeurs, Cie Apprentis Torpilleurs, Cie Elèves anciens, Cie apprentis Armuriers.

A noter que plusieurs navires ont participé à la bataille de Mers el-Kébir en 1940 contre les anglais (Commandant Teste, sabordé à Toulon en 1942,  Kersaint, Tigre et Lynx).  

Belle dédicace sous la photographie représentant l’amiral au sein de son Etat-Major : « Au nom de tous les officiers de l’Etat Major en  témoignage de très respectueuse affection. L’homereaujanotte ».

Gouaches de toute fraîcheur, quelques épidermures à la reliure, dos insolé. 

Rare et émouvant présent offert à un héros controversé de la Marine française.

3 000 €