Cours de Physiologie, manuscrit autographe du fameux médecin Antoine Petit

Médecine. Antoine Petit. Manuscrit inédit autographe.Antoine Petit. Cours de Phisïologie par Mr antoine Petit, Docteur Regent de la faculté de médecine de Paris. Paris, 18 novembre 1763. Manuscrit autographe. In-4° de 425 pp., 1 p. bl., [3] pp. de table des matières. Plein veau fauve marbré de l’époque, dos à 5 nerfs fleuronné, pièce de titre en maroquin fauve, double filet à froid sur les plats, tranches rouges.

Précieux manuscrit autographe, inédit, rédigé d’une écriture soignée, parfaitement lisible, dans sa reliure d’époque.

Antoine Petit (1722-1794), fut professeur d’anatomie au Jardin du roi et inspecteur des hôpitaux militaires du royaume, l’un des plus fameux médecins de son temps, tant comme praticien que comme professeur ; il recevait des consultants des quatre coins de France et d’Europe. Chirurgien habile, savant anatomiste, la sûreté de son tact dans le diagnostic des maladies le fit distinguer, parmi les plus habiles médecins de son temps, comme le premier d’entre eux. Cette réputation lui ouvrit les portes de l’Académie des Sciences en 1760.  A la mort de Ferrein, il obtint la chaire d’anatomie au Jardin du roi qu’il illustra par la profondeur et la clarté de ses leçons, de 1769 à 1778, auxquelles les élèves accouraient en foule. En effet, Antoine Petit attirait à ses leçons un grand concours d’auditeurs, et par son savoir, et par son éloquence, et surtout par ses idées larges et conciliantes. Cet homme remarquable était passionné pour la chirurgie, et aimait les chirurgiens quoiqu’il fut membre de la Faculté de médecine de Paris, qu’il dota, soit dit en passant, d’une chaire d’anatomie et d’une chaire de chirurgie, dont les professeurs devaient être remplacés au bout de dix ans d’enseignement, et céder ensuite la place à de jeunes confrères.

Ses écrits sont peu nombreux ; Hoefer n’en dénombre que quatre (Nouvelle Biographie générale, tome 39, col. 715-716), et ne cite pas ce cours de physiologie.

Le professeur Petit, après l’histoire de la vie de l’homme, aborde ses fonctions (digestion, alimentation, circulation sanguine, respiration, transpiration, mouvement musculaire, accouchement, nutrition du fœtus, lait, urine, etc.), ses sensations (audition, touché, odorat, goût et vue) et son tempérament (sanguin, bilieux, « phlegmatique » et « mélancholique »).  Le cours s’achève par « Voilà Mrs ce que j’avois a vous apprendre sur l’histoire de l’homme considéré dans l’état naturel ».

Quelques discrètes annotations à la page de garde supérieure (recette ? et essais de plume).

Petite découpe en coin à la page de garde. Petites fentes à la coiffe de tête sans manque, usure aux coins, quelques épidermures. Précieux document. Rare.

4 800 €