Marguerite Yourcenar à Marie Laurencin. Bel hommage à l’homosexualité.

M. Yourcenar. Alexis.Marguerite Yourcenar. Alexis ou le Traité du Vain Combat. Paris, Plon, 1952. In-8° de 191 pp. Cartonnage vert à la Bradel, titre doré, couverture conservée.

2ème édition, précédée d’une courte préface qu’on peut considérer comme la première esquisse de la préface définitive publiée en 1965.

M. Yourcenar. Alexis. Envoi à Marie Laurencin.Bel envoi de l’auteur à Marie Laurencin : « à Marie Laurencin, hommage amical Alexis ou le traité du vain combat portrait – sur fond noir – d’un jeune homme en gris, aux yeux bleus, Marguerite Yourcenar ».

Alexis, paru en 1929, est le premier roman de Marguerite Yourcenar et a révélé son grand talent d’écrivain. Ce court récit encore scabreux à l’époque lui fut inspiré par des circonstances toutes récentes.

Comme tous ses héros, Alexis s’interroge pour mieux comprendre le monde et mieux se comprendre lui-même. Il cherche à sortir d’une situation fausse qui est l’échec de son mariage. Dans une longue lettre, jeune musicien de vingt-quatre ans, il décrit à son épouse Monique le « vain combat » qu’il mène depuis des années contre la nature de son penchant naturel et qui l’amène à rompre : l’amour des hommes qui est suggéré entre les lignes du récit.

Homosexuelle, l’auteur adresse un exemplaire de cette fine analyse psychologique à son amie Marie Laurencin, elle-même bisexuelle, dont la relation avec Nicole Groult avait été qualifiée de « nymphisme », terme appliqué à sa peinture, à laquelle l’envoi de l’auteur fait allusion.

1 400 €